Qui sommes-nous?

Conseil

Les Vergers d’Epicure sont une coopérative de type agriculture contractuelle. Celle-ci a pour organes un conseil d’administration et une assemblée générale. Les Vergers d’Epicure sont spécialisés dans la culture et la récolte de fruits ainsi que dans la production de leurs dérivés (jus, confiture, sirop, vin,, etc).  Pour obtenir un panier annuel (qui s’étale sur l’ensemble de l’année), les membres s’engagent à contracter une part sociale de 500 francs et à payer une cotisation annuelle qui varie selon l’implication de chacun. Chaque membre doit en effet consacrer au minimum 6 demi-journées par année aux Vergers d’Epicure.

Les Vergers d’Epicure font leur culture sur 3 terrains différents situés à Bardonnex, à la Chapellle ainsi qu’à Lully.

Les Vergers se veulent un lieu de convivialité. Les moments de récolte qui ont lieu avec plusieurs coopérateurs sont en effet de véritables moments d’échange. La coopérative défend les valeurs de solidarité (avec le producteur), de souveraineté alimentaire et de traçabilité.

Ce qui est attendu des coopérateurs (coût, journées de travail, etc.)

A quoi ressemble un panier-type?

Voir des photos

Organes des Vergers d’Epicure (Présidence et Conseil d’administration)

Statuts de la coopérative


La société coopérative Les Vergers d’Epicure a été fondée en 2007. Ceci dans le projet d’offrir aux futurs coopérateurs le plaisir de jouir de fruits cueillis par leur soin ainsi que d’acquérir un savoir-faire concernant la conduite d’un verger (plantation, cours de taille,…) jusqu’au produit transformé (jus de pomme, chèvre, cidre, confiture, vin, miel…). Le tout dans une ambiance franchement détendue et sympatique !

Aujourd’hui, nous sommes une quarantaine de coopérateurs. Nous avons un verger haute tige d’un quart d’hectare en prêt, à La Chapelle-Les Sciers (Plan-les-Ouates), dont les fruits nous sont donnés contre bon soin. Nous cueillons là essentiellement diverses variétés de pommes mais aussi des pruneaux et des cerises. Les pommes sont pressées par nos soins dans un pressoir manuel, une autre partie part à la distillerie pour revenir sous forme d’alcool de pomme et de pruneaux. Par ailleurs, nous élaborons de la chèvre (boisson traditionnelle), ou encore de la délicieuse gelée de pommes ! Depuis 2008, nous louons une parcelle de 2,5 hectares à Bardonnex où nous avons déjà planté des petits fruits (framboises, groseilles rouges, roses et blanches, cassis et mûres), des pommiers, des poiriers, des figuiers, des pruniers, des cerisiers et des cognassiers. De beaux noyers étaient déjà plantés avant notre arrivée. Des pêchers et des noisetiers sont en préparation. Nous avons aussi mis trois ruches depuis cette année pour poliniser le verger et extraire du miel. Plus loin, sur le côteau de Lully nous avons la jouissance d’une vieille vigne de Gamay qui nous offre un vin d’excellente qualité, si l’on s’en réfère au milésime 2009!

Chaque année, nous continons à agrandir le verger (nouvelles plantations sur la parcelle) selon les possibilités d’investissement de la coopérative (part sociale, nouveaux membres, cotisations) et d’engagement des coopérateurs. Les investissements de ces premières années sont importants puisque la coopérative doit encore se doter progressivement et dans la mesure du possible, d’outils, de machine agricole (motoculteur…), de nouveaux plants, et par ailleurs optimaliser l’accès à l’eau et le système d’arrosage. Pour cela nous cherchons activement des nouveaux coopérateurs et des sponsors, avis aux intéressés !

Actuellement, les coopérateurs cueillent et recoivent entre juin et octobre:
- 12 litres de jus de pomme frais pressé
- 1 bouteille d’alcool de pomme (0.25l.)
- 1 bouteille d’alcool de pruneaux (0.25cl)
- 1 caisse de pommes à croquer ou à transformer
- des pruneaux
- des cerises
- des noix
- 7 bouteilles de 0.5l. de vin
- des petits fruits dont :
- framboises, groseilles rouges, roses et blanches, cassis
- 1 confiture
- 1 pot de miel
- 1 tonneau de chèvre est à disposition des coopérateurs